top of page

A propos du massage Thaï ou "Nuad"

Je vous propose un succinct tour d'horizon à propos du traditionnel massage Thaï, appelé aussi le Nuad. D'où vient-il ? En quoi est-il atypique et très complet ? Quel est son lien avec le yoga ? A quoi s'attendre au cours d'une séance ?

Que de suspense !


Massage Thaï traditionnel

Brève histoire du massage thaï, de sa création à son entrée au patrimoine immatériel de l'Unesco


Pour ceux et celles qui ont eu la chance de voyager en Thaïlande ou de recevoir un nuad en France, je suis certaine que cela vous a laissé un souvenir marquant. En bien, ou en mal, mais marquant ! Cette méthode ancestrale peut s'avérer être très surprenante si on s'attend à un massage plus commun avec des huiles et des bons roules-palper qui détendent et cajolent...

Jugé tantôt "très fort", tantôt "énergisant", le massage thaï est en effet très tonique et porteur après coup d'une sensation de corps plus léger, étiré, stable et détendu. Un peu comme après une séance de yoga, non ?


Cette pratique est chargée d'histoire et elle est désormais très répandue et populaire en Thaïlande, tant pour les touristes que pour les locaux. Le nuad est même entré en 2019 dans le patrimoine immatériel de l'UNESCO. Il est né il y a plus de 2500 ans dans le vaste royaume d'Inde, où se pratiquait la médecine Ayurvédique (médecine traditionnelle Indienne), incluant le massage à l'huile, le yoga et le régime alimentaire, notamment. C'est le médecin personnel de Bouddha, un dénommé Shivago KOMARPAJ, qui est le père fondateur du massage Thaï. En effet, les rares textes retrouvés à ce propos expliquent qu'il a créé sa méthode de massage, s'inspirant en grande partie de la pratique du yoga, et à des fins de prévention et de soin thérapeutique. Cette pratique est étroitement reliée à celle de la méditation Vipassana, pratique elle-même étroitement liée à la religion puisque Bouddha y trouva en elle l'accès au Nirvana. Les médecines traditionnelles d'Asie envisagent la personne dans sa globalité et considèrent que pour être bien dans sa tête, il faut être bien dans son corps, et vice versa. Afin de favoriser la méditation et de permettre au mental une pleine concentration, Shivago KOMARPAJ a estimé nécessaire l'entretien du corps et de son bien-être. Une prière dédiée à Shivago KOMARPAJ est traditionnellement prononcée par le masseur ou la masseuse au début de massage.


Shivago Komarpaj et le schéma des lignes énergétiques

La Thaïlande est un pays entouré, qui a longtemps été sur un axe commerçant, notamment entre l'Inde et la Chine. Elle s'est nourrie d'échanges culturels que nous pouvons retrouver dans le contenu du massage Thaï. C'est pourquoi nous trouvons dans le nuad des manœuvres identiques à certaines du massage Ayurvédique (issu de la médecine traditionnelle indienne) ou du massage Tui Na (issu de la médecine traditionnelle chinoise). Il est donc très complet !

Shivago KOMARPAJ s'inspira du yoga (prescrit en médecine Ayurvedique) en introduisant dans le nuad des torsions et des étirements. Il partit transmettre oralement sa technique à travers la Thaïlande dans les temples Bouddhistes. Bien que la transmission ait été essentiellement orale, certains textes en langue Pali ont été retrouvés à Ayutthaya, l'ancienne capitale du Royaume de Siam. Ils relatent que Shivago KOMARPAJ est le fondateur du massage Thaï et rapportent des points essentiels à propos de sa technique et de ses effets sur la santé.

Le massage Thaï s'est peu à peu institutionnalisé ces deux derniers siècles, avant d'entrer comme discipline à part entière à l'école de médecine traditionnelle de Bangkok au temple du Wat Po, en 1962. Aujourd'hui, d'autres écoles ont ouvertes, notamment à Chiang Mai.



Statues de Bouddha au Wat Phra Sorn Kaew (Phitsanulok, Thaïlande)


Brèves descriptions du contenu d'un massage Thaï traditionnel et de ses bienfaits


Pour ceux et celles qui ont eu la chance de visiter le temple Wat Po, vous n'avez pas pu manquer les nombreuses statues représentant des personnages qui se font un auto-massage. A première vue, ce sont des personnages qui font une posture de yoga. Et pourtant, c'est bien dans l'objectif de représenter le Nuad en auto-massage que 80 statues ont été commandées par le roi Rama III en 1831 pour orner de Wat Po. En fait, dans la tradition Thaï, une posture de yoga est un massage et un massage, ça intègre des postures de yoga. Cela parait assez naturel puisque le massage est pensé comme un soin pour le corps et l'être dans sa globalité, et non en surface du corps seulement.

Le massage Thaï se fait sans huile et habillé, il agit avec des pressions et des étirements. Le pratiquer demande une forte rigueur et une maitrise de son propre corps. Par ailleurs, la rigueur et la pudeur qui le caractérisent sont des attributs propres à la culture Thaï.



Statue au Wat Po, Bangkok

Les points de pressions peuvent être exercés avec les mains, les pouces, les doigts, les avant-bras, les coudes, les pieds... Que de surprises !

La personne qui masse utilise le poids de son corps et se balance au rythme des pressions exercées afin d'agir en profondeur, sans brutalité, le long des lignes énergétiques. Les points de pressions rejoignent les points d'acupuncture.

Ces manœuvres permettent :

- la détente musculaire,

- la stimulation de la circulation sanguine, de la digestion, du système immunitaire.

- la circulation des mauvaises énergies, dans une interprétation plus spirituelle, celles-ci seront chassées par des mouvements par le praticien à l'issue du Nuad.


Les étirements et torsions, inspirés du yoga, impliquent que la personne massée ne sera pas passive au cours du massage, elle pourra se centrer sur sa respiration et sur la prise de conscience des mouvements de son corps. Toutefois, elle pourra se laisser-aller à la détente, le praticien aura bien en main l'enchainement des postures et les assurera,. Les Thaï ont depuis très longtemps intégré le fait que le mental ne peut pas trouver sérénité si le corps va mal, et vice-versa. La personne et son bien-être sont envisagés dans une globalité, une unité.

Vous serez surpris de voir les postures que le massage peut proposer, une véritable chorégraphie se déroulera ! En effet, les étirements et mouvements proposés impliquent des postures de yoga également pour la personne qui masse. Ils seront efficaces grâce à l'équilibre et la balance créés par les deux corps en contact. Un peu comme une balançoire à bascule, ou comme l'abrazo dans le tango.


Statue représentant le nuad - Wat Po, Bangkok

Afin de bénéficier au maximum d'une séance de massage Thaï, je vous recommande d'y impliquer votre respiration afin d'aller plus loin dans les étirements durant l'expiration, d'ouvrir votre cage thoracique et de poser votre mental. Votre praticien pourra vous accompagner dans cette démarche.


Des questions ? N'hésitez pas à nous joindre, nous pourrons peut-être y répondre, et sinon, nous adorons les recherches sur les massages...


Au plaisir de vous accompagner dans la découverte du massage Thaï pratiqué dans le respect de sa tradition.


A.V.

65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page